btiment

Musée de la nacre

à MERU

IMG_3568

Collections de boutons de nacre

Datant du début du siècle dernier

Divers boutons gravés

Nacr’attitude revalorise le patrimoine de la Nacre !

Dans toutes mes créations, vous retrouvez les boutons de Nacre fabriqués à MERU dans l’Oise au début du siècle dernier.

Meru : “Capitale mondiale du travail de la Nacre et de la Tabletterie”

La ville de MERU, située à 50 km de Paris à la frontière de l’Île de France, a longtemps été le berceau d’une grande activité tabletière. Dès le 17 ème siècle, les paysans des environs exercent la tabletterie à domicile lors des mois d’hiver, période de morte saison agricole.
Ils travaillent des matières naturelles telles que la Nacre, l’Os, l’Ivoire, l’Ecaille et l’Ebene. Ils fabriquent alors des objets luxueux comme des éventails, des carnets de bals ou plus utiles comme des boutons, des dominos.
Au 19 ème siècle, la tabletterie connaît un véritable essor. Au 20 ème siècle, elle s’industrialise et le Pays de Thelle devient le plus grand centre européen de fabrication de boutons de Nacre avec plus de 10000 personnes exerçant ce métier dans les années 1910. La tabletterie est devenue l’activité économique prépondérante de la région. Sa production fournit le marché international, ce qui vaut le surnom de “Capitale mondiale de la Nacre”

La création du Musée de la Nacre et de la Tabletterie

Dans les années 1970, conscient de la disparition à venir de la tabletterie, un petit groupe de passionnés d’histoire locale commence à évoquer l’idée d’un musée. Ces derniers sont vite rejoints par différentes associations à vocation culturelle. M. LEJEUNE Lionel (mon père) crée l’association “Les amis du Musée de la Nacre et de la Tabletterie du pays de Thelle”.
Tous ces week-ends, il les passe à sauvegarder ce patrimoine en rassemblant un grand nombre de machines et objets issus de cette industrie traditionnelle.
Il fait ensuite des conférences un peu partout en France, il y rencontre Eric TABARLY ou encore Jacques MAYOL, et expose même durant 3 ans au Musée Océanographique de Monaco.
Il réalise des entretiens, collecte des témoignages et photographies, permettant ainsi de conserver une mémoire chère à l’identité régionale.
Le projet de musée se concrétise en 1992 avec la création du District des Sablons (aujourd’hui Communautés de Communes des Sablons).
Avec le soutien de l’Etat, de la région, et du département, le Musée de la Nacre et de la Tabletterie voit le jour en 1999 après 3 ans de chantier.
A mon tour, ayant travaillé aux côtés de mon père durant plus de 18 ans dans notre bijouterie “Les Tabletiers du Thelle” à ERAGNY (95), après la fermeture de celle ci et la retraite de mon père, j’ai décidé de continuer de revaloriser ce patrimoine à ma façon, c’est à dire en redonnant une seconde vie à ces boutons de Nacre qui ont plus de 100 ans d’âge !
J’y ai ajouté de la couture, du scrap et de nouvelles fabrications de bijoux. En espérant que cela saura vous séduire !
Valérie LEJEUNE